Une fois l’installation de votre climatisation terminée, vous devez d’ores et déjà penser à l’entretien de votre climatisation de maison de cette dernière car si vous négligez ce paramètre, vous pouvez vous retrouvez avec un appareil qui consommera plus d’énergie que prévu mais aussi avec un effet inverse à celui souhaité en matière de purification d’air.

Comme nous tenons à vous conseiller un maximum afin de vous éviter pas mal de soucis, nous allons énumérer quelques points importants à vérifier.

En effectuant ces petits contrôles réguliers, vous vous assurerez un fonctionnement optimal de votre système rafraîchissant.

Comment entretenir sa clim de maison ?

Tout d’abord, il faut régulièrement dépoussiérer et nettoyer à l’eau savonneuse les différents filtres des appareils. Une accumulation de saleté sur ces derniers entraîneront une surconsommation énergétique et aussi diffuseront dans l’air une quantité d’allergies (en savoir plus sur les questions de santé liées à la clim) dont vous pouvez vous passer aisément.

Il en va de même avec les bacs à condensats, évacuez relativement souvent l’eau qui s’écoule dedans dans le but d’éviter les désagréments liés à un liquide stagnant.

Évidemment ces conseils ne remplaceront jamais la maintenance réalisée par un professionnel qualifié disposant de l’expérience mais aussi du matériel nécessaire à la vérification de votre climatisation.

Il va de soit que définir et signer un contrat d’entretien avant l’installation sera moins pénalisant pour votre portefeuille que d’attendre une panne.

Surtout que ces appareils peuvent tomber en panne pendant les grosses chaleurs estivales quand ils fonctionnent à plein régime. Pensez aux dépanneurs qui ne pourront peut être pas vous aider rapidement du fait de leur planning plus que chargé à cette saison ou bien qui surfactureront leurs services.

Législation et entretien des clims réversibles

Outre le bon sens, voilà que la loi a décidé de mettre un peu d’ordre dans ce marché émergent. Un décret du 31 Mars 2010 impose une inspection des pompes à chaleur et des climatiseurs à partir du moment où leurs puissances dépassent 12 Kw.

Ne manquez pas d’en apprendre davantage sur la réglementation et la climatisation.

L’inspection demandée par le propriétaire lui-même, porte sur l’ensemble de l’installation et doit être réalisée au moins tous les 5 ans.

Afin que la vérification de votre système soit valable, il faut que le professionnel soit certifié par un organisme détenteur de la norme NF EN ISO/CEI 17 024.

Nous espérons avoir éclairé un peu vos lanternes car si le coût d’une installation peut vous paraître excessif dans certains cas, il n’en est rien par rapport au surcoût engendré par une climatisation mal entretenue.

Sans parler des risques sanitaires que personnes n’a envie de faire subir à son entourage.

Si vous souhaitez connaître les prix pour l’entretien de votre climatisation, n’hésitez pas à demander un devis en remplissant le formulaire ci-dessous.

* champs obligatoires